Yogap club is in the kitchen : "Un arc en ciel dans l'assiette"

Mis à jour : janv. 26

#ayurveda#triadoshas#plaisirdessens





Salut mon petit scarabée !

En ce moment, il y a une activité qui manque pas mal non ? manger au restaurant avec ses amis par exemple. Tu te souviens de la joie d'accueillir ton assiette riche en couleurs, en parfums, en saveurs ?

Alors, cet article ne prétend pas te faire croire que tu peux faire pareil à la maison et que se sera " same, same " comme disent les thaïlandais. Nos amis les restaurateurs nous manquent avec leur don de recevoir et satisfaire nos palais et nos cœurs. Bien sûr que manger avec ses amis est irremplaçable.

Mais la réalité n'est pas faite pour être tordue et malaxée jusqu'à ce qu'elle nous convienne. La réalité est éphémère et au plus tôt nous l'acceptons au mieux se sera pour ne pas souffrir. Soyons pleinement conscients, ici et maintenant ( hic et nunc pour les littéraires). Adaptons nous ! ou autrement dit, je te propose le proverbe thaïlandais dans son entiereté...je te propose de faire " same same but different !".

Alors, pourquoi c'est important et agréable de manger coloré ?

Les couleurs des végétaux sont dues à des pigments qui ont un réel impact sur notre santé. Ces pigments sont des molécules antioxydantes qui nous protègent du fameux stress oxydatif lui même responsable du vieillissement de nos cellules.

Mais qu'est ce que c'est encore que ce stress oxydatif ? Il arrive qu'une partie de l'oxygène qui circule dans notre corps ne se transforme pas bien et se mute en radicaux libres. Les radicaux libres attaquent nos petites cellules en les faisant vieillir trop vite. Mais c'est la guerre !? T'inquiète casquette ! Il se trouve que notre corps a les moyens de s'en débarrasser grâce aux vitamines A, C et E et les caroténoïdes et polyphénols, les pigments. Alors, sans plus tarder, je te donne une idée de repas coloré, rapide, facile et savoureuse.


Ingrédients pour ce repas de trois personnes qui correspond à tous les doshas:

Une betterave

Un ou deux potimarron ( selon la taille et le nombre de convive )

Une poignée d'épinards

Deux yaourt à la grecque ( pour les Kapha un Yaourt maigre c'est mieux, pour les Vata vous pouvez remplacer par un yaourt végétal à la grecque si vous avez du mal avec le lait.)

Du cumin ( en graine c'est mieux mais en poudre ça fonctionne aussi et plus rapide )

Du curcuma en poudre

Du gingembre

Des pétales de rose comestibles, mais c'est facultatif!

Du sel

De la farine semi complète ou de petit épeautre ( on en produit plein dans les Hautes-Alpes )

De l'eau

Une chouette musique, ou vous qui chantez



1°. Les chapatis aux épinards

Vous avez la recette dans un précédant article " Et chapati et Chapata ". Pensez à garder de côté un peu du smoothie d'épinards dans lequel vous ajouterez du sel et du curcuma!


Pendant que la pâte reposera une demie heure, vous pouvez lancer la soupe de potimarron.



2°. La soupe de potimarron

Couper en petits morceaux le potimarron, ajouter une petite pomme de terre, du curcuma, du sel, du gingembre ( si les enfants mangent, éviter peut-être le gingembre à même la soupe ). Au moment de servir, vous pourrez parsemer de rose.

Pendant que la soupe cuit, plus ou moins 25 minutes, vous pouvez préparer la Raïta.


3°. Le Raïta de betteraves

Une betterave que vous râperez à la main de préférence. Je vous assure que c'est plus rapide que de sortir un robot, et tout laver ensuite.


Ici c'est une betterave bi colore.

Ensuite, prenez du cumin que vous chaufferez dans une poele. Si le cumin est en grain, laisser un moment puis pilez pour le réduire en poudre. S'il est en poudre cela fonctionne aussi mais c'est moins savoureux.



Puis, mélanger la betterave, le cumin, le sel avec le yaourt et réserver au frais.



Vous pouvez ajouter de la coriandre fraîche ou surgelée ...


Et voilà, en un peu plus de trente minute votre repas est prêt ! Commencez par croquer un peu de gingembre, puis à votre convenance, dégustez le shot d'épinards, la soupe, les chapatis et raïta.


C'est coloré, savoureux et plusieurs de vos sens sont conviés au repas. Les couleurs, les saveurs, les parfums, les textures se mélangent en harmonie.

Alors, pour les mauvaises langues qui se diraient : " ouais, en même temps, elle nous parle d'alimentation vivante, d'alimentation santé mais ça ne lui a pas empêché d'avoir un cancer " Et bien je répondrai d'une part que l'alimentation ne fait pas tout, que heureusement pour nous la médecine est là. Que la vie c'est aussi la mort, la maladie. Souvent je vois de terribles raccourcis sur les réseaux sociaux : n'allez pas croire qu'une alimentation saine nous protège de tout, de la mort, des maladies. Elle contribue à notre santé, à notre bonne humeur, c'est certain. Vivre, tue et c'est très bien comme ça! Heureusement nous avons le yoga, la méditation pour l'accepter en souriant. D'autre part, j'ai l'intime conviction que sans cette alimentation réjouissante et vivante, les choses auraient pu tourner autrement...ou pas ! ah ah ah

Allez bisous les copains!





38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout